Rechercher
  • Marine MIGUET Naturopathe

Les huiles essentielles au service de la cicatrisation post-opératoire



Les huiles essentielles sont des outils puissants mais délicats à utiliser. Je ne le répéterai pas assez : HUILES ESSENTIELLES = NATURELLES = PRINCIPES ACTIFS = NON INOFFENSIF !! ATTENTION DONC A L'AUTO UTILISATION!! Certaines huiles essentielles renferment des principes acitfs neurotoxique, abortive, hépatotoxique, hormone-like attention dans les cas de cancer entre autres. Voilà pourquoi je vous recommande chaudement de vous faire accompagner par un naturopathe formé à l'utilisation des huiles essentielles qui choisira les bonnes huiles en fonction de votre passé médicale.

Revenons au sujet du post: LES HUILES ESSENTIELLES AU SERVICE DE LA CICATRISATION POST-OPERATOIRE.

J’ai eu le cas d’un client en mars 2014, qui m’a sollicité pour optimiser sa cicatrisation post-opératoire de l’épaule à la suite d’une opération visant à améliorer son instabilité. (Luxations à répétitions)

Il est venu me voir environ 10 jours après l’opération car les hématomes de son épaule ne se résorbaient quasiment pas. Sauf que si l’hématome ne se résorbe pas, les cellules de reconstructions ne peuvent pas arriver sur le lieu de la lésion. Attention, l’hématome a son utilité car sans lui l’hémorragie aurait du mal à être contenu. Toutefois celui-ci doit être évacué avec le temps. S’il ne s’évacue pas, il y a alors un problème.

Il faut savoir que dans notre société actuelle, très industrialisée au niveau de l'alimentation, de l'environnement, le corps a de plus en plus de mal à trouver des éléments de reconstruction de QUALITE!! Imaginez un instant que vous soyez maçon, on vous demande de fabriquer un mur et pour cela on vous donne des outils usagers ( manche de la truelle qui se désolidarise de la truelle chaque fois que vous faîtes un mouvement, un ciment de qualité médiocre, des moellons d'entrée de gamme etc.) que va-t-il se passer?

- Vous allez mettre beaucoup plus de temps à construire votre mur

- Vous allez vous énervez peut-être

- vous allez prier pour que le mur tienne aussi ;-)

Pour votre ORGANISME c'est la même chose!! Si vous lui fournissez des éléments de reconstruction de merde (pardonnez le langage) et que derrière vous lui demandez de faire du haut de gamme... ça va coincer à un moment donné!

Le corps aura besoin donc d'élément de QUALITE et en QUANTITE suffisante, il trouvera cela dans l'alimentation. Il aura également besoin de TEMPS! En effet, le corps fait les réparations en fonction de l'urgence, actuellement, l'urgence est un peu partout dans les organismes du fait de notre alimentation vide en nutriment et riche en calories vide.

Dans le cas d'une cicatrice post-opératoire, les huiles essentielles peuvent nous aider à accélérer localement la cicatrisation et gagner un peu de temps.


On peut constater que la cicatrise est boursouflé avec un hématome ENORME dessous qui effectivement n'arrive pas à s'évacuer.

Cette boursouflure peut affecter l’esthétisme de la cicatrice car elle crée une pression sur les parois de la plaie. Ces derniers n’étant pas parfaitement joints à plat, cela obligera le corps à produire des cellules épithéliales massivement afin de « boucher » le trou.

Normalement, le chirurgien qui vous opère devrait vous revoir entre une semaine et 10 jours après l’opération pour vérifier la cicatrisation. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas et c’est à vous de le solliciter si vous avez l’ombre d’un doute.

Pour le cas de cette personne, je lui ai demandé d’appliquer sur sa plaie le mélange d’huiles essentielles suivante:

  • Huile essentielle Hélichryse italienne (déconseillé aux hémophiles et aux personnes qui ont un traitement anti-coagulant) : 2 gouttes. Cette huile correspond à l’arnica puissance 1000. C’est aussi une huile très chère toutefois indispensable dans sa pharmacie. Fluidifiant sanguin, désclérosante, décongestionnante tissulaire, anti-inflammatoire, anti-phlébétique etanti-hématome.

  • Huile essentielle Ciste Ladanifère : Puissant cicatrisant, antivirale et immunostimulante

  • Huile essentielle Lavande fine : 2 gouttes. Anti septique, antibactérienne, antimicrobienne. Cicatrisante cutanée, régénératrice cutanée. C’est l’huile « désinfectante » de la plaie.

  • Huile végétale Calophylle (déconseillé aux hémophiles et aux personnes qui ont un traitement anti-coagulant) : 20 gouttes. Anti-inflammatoire, pouvoir de régénération des tissus.

  • Huile végétale de Rose Musquée : 20 gouttes. Forte capacité régénérante de l’épiderme. Huile fine qui pénètre mieux la barrière de la peau.

Voici la photo 24h après l'application de ce mélange.


On constate que l'hématome de gauche s'est éclaici. La boursouflure a diminué. De plus, le sang s'évacue par la base de la cicatrise. D'ailleurs, le client m'a appelé car après 48h d'application 2 fois par jour, il a taché le tee-shirt.

Donc NO PANIC, c'était une réaction parfaitement normale. Je lui ai demandé d'appeler le chirurgien en lui expliquant comment était la cicatrice afin que ce dernier enlève les points et surtout draine la plaie. Cela évitait de passer des quantités d'huiles pour rien et surtout des caillots s'étaient formé. Pour éviter une complication s'était mieux que le chirurgien suive son patient de A à Z.

Le chirurgien a donc retiré les points, drainé la plaie, fait sortir les caillots non sans douleur car il fallait appuyer sur la plaie pour tout faire sortir. En expliquant à son patient qu'il aurait du venir plus tôt... Bref...

VOilà comment le patient est reparti: blanc, fatigué et avec un trou béant.

Voici la photo prise après 72h d'application du mélange d'huile et après ablation des points et drainage de la plaie. On voit bien le trou énorme (taille d'un petit doigt sans rigoler). Les hématomes autour ont presque disparu.

Sauf que maintenant, nouveau problème avec ce trou. Il y a un risque d'adhérence et du coup d'une cicatrice creuse qui est tout sauf esthétique. Ce client à 30 ans et il souhaite malgré tout avoir quelque chose d'esthétique.

Je lui conseille alors en plus de faire les massages avec le mélange d'huiles pendant 20 minutes minimum, 2 fois par jour pour éviter les adhérences au maximum, d'appliquer le soir avant d'aller se coucher, un cataplasme d'argile verte, et de le garder toute la nuit!

L'argile verte est un cicatrisant exceptionnel, riche en minéraux, oligo-éléments. Elle va apporter localement tout les élements de reconstruction nécessaire qui ne sont pas forcément apporté en quantité suffisante par l'alimentation. Elle va également permettre de faire remonter le plancher de la plaie afin que la cicatrice ne soit pas creusé.

Voilà le résultat après 4/5 jours d'application d'argile verte.


Le trou est presque rebouché.

Récapitulatif:

résultat après 8 jours d'application du mélange d'huile 2 fois par jour.

résultat après 5 jours d'application d'argile verte

Au total: 9 jours de traitement avec les huiles essentielles et l'argile verte auront suffit pour obtenir ce résultat. Attention, il y a eu une assiduité constante dans l'application. La cicactrice n'est pas totalement fermé et elle est encore fraîche.

Je recommande alors à mon client de continuer les applications d'argile verte et le mélange d'huile pendant encore 10 jours à ce rythme.

Ensuite, on a enlevé les huiles et gardé uniquement l'argile verte pendant 1 mois à raison de 3 à 4 applications par semaine. A réduire selon amélioration.

Je recommande a mon client d'appliquer de la crème solaire indice 50 dès les premiers rayons du soleil et ça pendant la première année post opération!

Résultat après 1 an:


Mon client a, aujourd'hui, une cicatrice esthétique, pas trop voyante qui va s'atténuer encore avec le temps. La crème solaire est encore indispensable!

#huilesessentielles #cicatrisation #accompagnementpostopératoire #opération #esthétique #naturopathie

12,875 vues