Bouger... C'est bon pour la santé !!!


Nous savons tous qu'il faut bouger et pourtant, on ne le fait pas toujours. Par manque de temps, par manque de motivation et d'envie, par manque d'argent, trop froid, trop chaud, trop loin, trop fatigué, remis à demain...


L'activité physique est pourtant un formidable instrument de détoxination ( élimination des déchets de l'organisme) et de revitalisation ( rechargement des batteries ). En effet, le système locomoteur a une influence sur TOUS les autres systèmes.

Tout comme la sédentarité peut-être à l'origine de nombreuses pathologies chroniques et de troubles fonctionnels, l'excès de sport (sportif de haut niveau, sport intensif > 6h/sem en moy) peut également être une source de problème notamment de stress oxydatif.

Nous sommes des êtres mobiles au sens large, notre corps a besoin de bouger, il s'agit d'un plaisir pour celui-ci. Le mouvement est INDISPENSABLE à notre organisme ainsi qu'à notre tête. En effet, le fait de bouger, nous fait nous dé-penser, revitalise le corps. "Le muscle est le contrepoids du nerf" disait Edmond Desbonnet.

DETOXINATION - DETOXICATION

Sachez que l'activité physique sollicite tous les organes filtres autrement appelé: émonctoires par les naturopathes. Ces organes filtrent sont: Foie/Intestin; Reins; Poumons, Peau. De ce fait, elle améliore leur fonctionnement et constitue une véritable outil de détox'.

Grâce à l'augmentation du rythme cardiaque, le sang circule plus vite dans tous les organes filtrent.

Foie/Vésicule Biliaire: Le débit sanguin s'accélérant, la quantité de sang filtré augmente. La chaleur induit par l'activité physique permet au foie de mieux fonctionner et donc l'élimination des toxines accumulées. De plus, l'action du diaphragme ( massage) sur le foie potentialise ces fonctions d'éliminations.

Reins: De la même façon que le foie, la quantité de sang filtré par le rein augmente avec l'activité physique.

Les intestins: L'activité physique améliore le péristaltisme, de part une action mécanique (pression) et réflexe via la stimulation du sysètme nerveux autonome.

Les Poumons : L’amplitude et la fréquence respiratoire augmente avec l'activité physique. Les échanges gazeux s’intensifient, la consommation d’oxygène augmente et avec elle, l’élimination du CO2, participant de cette manière à la régumation de l’équilibre acido-basique.

La peau : La chaleur générée par l’effort produit une vaso-dilatation des capillaires. Les glandes sudoripares s’ouvrent et éliminent des toxines via la transpiration. Les glandes sébacées s’ouvrent également et libèrent du sébum.

SYSTEME CARDIOVASCULAIRE