Rechercher
  • Marine MIGUET Naturopathe

Sea, Sun and Naturopathie



Enfin !!! ça y est, l’été est là. Qui dit été dit vacances, et qui dit vacances dit plage, montagne, barbecue, apéro et SOLEIL ! Car il est vrai que nous attendons tous ces vacances d’été qui vont nous permettre de nous dorer la pilule. En effet, le bronzage a une tendance à nous booster le moral. L’objectif étant qu’on se le dise de conserver notre bronzage le plus longtemps possible.

On ne peut pas parler bronzage sans parler d’hygiène alimentaire, mélanine, protection solaire.

Mélanine, késako ?

Sans rentrer trop dans le détail, la mélanine est une macromolécule fabriqué par des cellules, appelés mélanocytes, à partir de deux acides aminés (constituant des protéines) que sont la cystéine et la tyrosine. Ce ne sont pas des acides aminés dit essentiel toutefois la tyrosine est fabriqué à partir de la phénylalanine qui lui est essentiel. C’est-à-dire que notre corps ne sait pas le fabriquer ou alors pas dans des quantités nécessaires.

On trouve deux types de mélanine principaux dans l’organisme et un troisième mineur :

  • L’eumélanine fabriqué à partir de la cystéine, pigment sombre, brun, noir

  • La phéomélanine fabriqué à partir de la tyrosine et de la cystéine, pigment clair roux, fauve

  • La neuromélanine que l’on retrouve dans le cerveau principalement

La mélanine est un pigment que l’on retrouve dans le règne animal et végétal. C’est ce qui donne la coloration des téguments. Chez l’homme, la couleur des yeux, de peau, des cheveux et des poils dépendent principalement de son type et de sa concentration.


Son rôle ?

La mélanine a comme rôle principal de protéger l’ADN des cellules de la peau des rayons ultraviolets. Lorsque l’on s’expose au soleil, on bronze car le corps fabrique de la mélanine. On est donc mieux protéger des UV (surtout UVB). Sauf que l’eumélanine est beaucoup plus efficace dans ce rôle que la phéomélanine qui se dégrade en radicaux libres cancérigènes. Voilà pourquoi les personnes rousses sont plus fragiles que les brunes. Même pour les peaux mates la protection est loin d’être totale et des dégradations trop importantes de l’ADN peuvent entraîner des cancérisations.

Soleil, moral et vitamine D

Qu’on se le dise, en naturopathie, on aime le soleil. Je dirais même qu’il est indispensable dans nos vies car non seulement il fait du bien au moral en boostant la production de sérotonine (95% de la sérotonine est produite dans l’intestin). Et oui, là déjà nos grands-mères avaient raison quand elles nous disaient d’aller « prendre l’air » en cas de mauvaise humeur.


Source : www.comment-bien-bronzer.fr

En plus de cela, les rayons du soleil permettent la synthèse de la vitamine D indispensable à l’absorption et à la fixation du calcium, à la réparation de l’ADN cellulaire. Nous, êtres humains, nous produisons la vitamine D3 ; la recette : cellule de la peau + UVB + cholestérol (du bon cholestérol) = vitamine D3.

Or comme nous l’avons vu, la mélanine sert de protection donc plus on est bronzé et plus on a produit de la mélanine. Plus on produit de mélanine et moins les rayons UVB pénètrent dans l’épiderme donc on synthétise moins de vitamine D.

Alors attention aux raccourcis !! Ce n’est pas parce qu’on est bronzé qu’on s’expose de façon inconsciente car nous avons tous un capital solaire à respecter !

Du soleil oui mais pas n’importe comment !

Imaginez un instant, lorsque nous étions hommes des cavernes, que nous vivions dans les régions chaudes, nous étions peu vêtus. Notre peau était exposée au soleil régulièrement au fil de l’année. De nos jours… Nous passons notre temps enfermé entre 4 murs, ou dans la voiture, le métro, le train, les avions. Nous passons plus de temps à regarder la télé qu’à nous promener avec nos enfants ou à faire des pique-niques avec nos amis.

Donc dès que nos vacances arrivent, zou, on file faire la crêpe au soleil ! ERREUR ! C’est un stress et un choque énorme pour la peau ! En effet, le corps un besoin d’une certaine inertie, la mélanine et la vitamine D ne se synthétise pas immédiatement. Voilà pourquoi, nous, naturopathe, nous recommandons de préparer l’exposition dès les premiers jours du printemps. Le but : habituer la peau, qui est resté sous des couches de vêtement tout l’hiver, à recevoir les rayons du soleil et donc à préparer ses défenses. Pour cela, on sort déjà. Ensuite, on s’expose progressivement, 10 minutes, puis 15, puis 20 etc… durant les heures les moins chaudes.

Petite astuce : « Si ton ombre est plus petite que toi, reste chez toi »

La préparation demande de revoir son hygiène alimentaire car dans l’organisme tout passe par l’alimentation ! C’est la base de la base !! Voilà pourquoi petit tour chez votre naturopathe pour faire un bilan, vous aidera à mieux sortir de l’hiver et attaquer la saison printanière et estivale. Et donc conserver votre bronzage plus longtemps voir toute l’année.

Protection solaire


Indispensable si vous passez vos vacances sur la plage et surtout si vous restez la journée. Encore plus indispensable selon votre phototype et incontournable pour les enfants en plus du tee-shirt/lycra, lunette de soleil et chapeau.

Le tableau suivant pour permet de connaître votre phototype et de choisir la protection solaire adéquate.


Source : http://www.pharmacie-cap3000.com/actualites/detail/solaires-preparez-et-protegez-votre-peau.21.html

Que choisir comme protection solaire ?

Comme vous le savez, j’affectionne particulièrement le milieu marin. Mes expériences en tant que biologiste marin m’ont amenés à une quantité de prise de conscience, remise en question et nouveau mode de vie.

Consciente de la fragilité du milieu marin et surtout des conséquences de l’activité humaine sur notre environnement. Des collègues américains, australiens et français ont montré que les litres de crèmes solaires impactaient la vie du corail et ainsi l’équilibre des océans. Des chercheurs en santé ont montré que la composition des crèmes solaires avec des filtres chimiques en pagaille avaient un impact non négligeable sur notre santé.

Vous n’êtes pas convaincu sur la protection de l’environnement alors soyez convaincu sur votre santé et celles de vos enfants. En effet, la peau est à la fois une barrière de protection mais aussi un lieu d’assimilation pour le corps. Aujourd’hui, bon nombre d’entre nous se tartinent de crème en tout genre, bourré de produit chimique, de perturbateurs endocriniens (ce sont des molécules qui viennent créer la zizanie dans le système de gestion hormonal du corps. Les hormones étant la surveillance du corps humains). On estime entre 1.5 et 2kg le nombre de produits chimiques que nous ingérons par la peau. Alors autant réfléchir à ce qu’on y met dessus.

De plus en plus de marque se mettent à produire des crèmes certifié « protection des océans ». Alors oui. Toutefois, il faut en mettre plus souvent. J’ai personnellement testé la crème solaire indice 30 et l’huile merveilleuse des laboratoires Evoa. L’huile que je recommande vraiment pour l’après-soleil et j’en mets toute l’année tellement son odeur me rappelle les vacances. Il s’agit d’une crème solaire dont les produits sont d’origine naturelle, certifié bio, conçu pour les surfeurs donc résiste à l’eau en partie. Elle laisse un dépôt blanc assez difficile à faire pénétrer (ou alors il faut bien masser). J’ai pu tester cette crème en haute montagne et sur la plage lors de mes journées surfs et ski. Pas un coup de soleil sachant que je fais attention aux horaires d’expositions. En surf j’ai toujours un lycra et la partie la plus sensible est le visage alors je ne lésine pas.

Les laboratoires de Biarritz ont également développés une gamme. Il faut savoir que les crèmes solaires bio utilisent des filtres minéraux en lieu et place des filtres chimiques. Ces filtres sont fait à base d'oxyde de zinc et de titane. Toutefois ces particules sont des micro particules. Elles sont étudiés afin de ne pas passer la barrière cutanée. Dans le bio, la taille de ces particules est réglementé de façon à NE PAS PASSER la barrière de l'épiderme. Renseignez-vous dans le magasin le plus proche de chez vous.

Pour toutes ces raisons, prenez rendez-vous avec votre naturopathe afin d’établir avec lui un bilan. Il vous aidera également à redevenir acteur de votre vie dans le but d’optimiser votre santé et pourquoi pas de faire un geste pour l’environnement afin de laisser à nos enfants et petits-enfants un monde encore meilleur.

Vous souhaitez en savoir plus :

http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/hygiene-beaute/actualite-cremes-solaires-protection-et-polemiques

http://www.consoglobe.com/creme-solaire-sante-substances-chimiques-conservateurs-cg#YhLkvvUfvOFvoxTs.99

#été #crèmesolairebio #solutionsnaturelles #protectionsolaire #vitamineD

43 vues