Les 5 tibétains: Secrets de vitalité !



Les 5 tibétains proviennent des monastères retirés de l’Himalaya. Gardés secrets jusque dans les années 30, ils ont été révélés au monde occidental par Peter Kelder. Ils augmentent l’énergie vitale et régularisent son niveau sur tous les chakras (centres énergétiques du corps). Ils aident aussi à conserver un corps souple et fort. On dit de cette série d’exercices qu’elle est une pratique de longévité. Voilà bien un rituel de yoga à suivre sans plus attendre pour entretenir jeunesse et vitalité !

Chaque jour, prenez quelques minutes pour répéter ces 5 tibétains. Pour retrouver une bonne énergie, les exercices de yoga peuvent être effectués le matin ou le soir (ou les deux). Aussi, il est préférable de faire ces rites trois fois chacun la première semaine, puis cinq fois durant la deuxième et ainsi de suite durant les semaines suivantes, jusqu'à vingt et une fois par jour, à l'exception du premier rite que l'on fera un nombre indéterminé de fois jusqu'à l'apparition de la sensation de vertige. Je vous conseille de vous exercer pieds nus, sur un tapis de yoga.

Pour réaliser cette gymnastique énergétique, restez vigilent : le matin, au réveil, les muscles sont froids, il faut donc exécuter chaque mouvement sans forcer. Si vous ressentez la moindre douleur, arrêtez-vous. Marquez un temps de pause entre chaque exercice, pour une meilleure prise de conscience. Enfin, limitez les amplitudes de chaque mouvement et allez-y progressivement, sans précipitation.

1 er rite: le derviche tourneur


Exercice qui améliore l’équilibre, augmente l’énergie du corps et aide à évacuer les énergies négatives Tourner sur soi-même dans le sens des aiguilles d’une montre : de la gauche vers la droite. Position de départ : jambes écartés de la largeur du bassin, bras à hauteur des épaules, paumes tournés vers le sol, la jambe droite sert de pivot autour duquel on tourne

2 eme rite: le lever des jambes


Exercice qui tonifie les abdominaux et stimule le pancréas Position de départ : allongé sur le sol, les bras le long du corps, les mains sous les fessiers ou de chaque côté des fessiers A l’expiration : relever les jambes vers le ciel (jambes pliées ou tendues) puis relever la tête (menton contre la poitrine), le dos restant plaqué contre le sol A l’inspiration : reposer les jambes et la tête