Rechercher
  • Marine MIGUET Naturopathe

Perte de poids (et maintien)... Si on cherchait la cause


Il existe de nombreuses raisons à une surcharge pondérale. L'obésité est devenue un problème majeur dans le monde qui ne fait que s'accentuer. Sans aller jusqu'à l'obésité, beaucoup de personnes se plaignent d'une surcharge pondérale minime ou majeur.

Dans tous les cas, on doit toujours s'intéresser à la cause et non aux effets. Comme la société considère la surcharge pondérale comme étant un signe de mauvaise santé et de perte de contrôle, ou comme une mauvaise chose, nous cherchons par tous les moyens à nous en débarrasser. Certaines personnes abandonnent et s'y résignent, cachant leurs colères et leurs angoisses au plus profond d'eux-mêmes. Ce qui aggrave le problème.


Qu'est ce qui se cache derrière la prise de poids ?

Tout d'abord nous avons le système endocrinien. Dans les surcharges pondérales il y a très très souvent une hypoactivité de la thyroïde et des glandes surrénales.

L'hypothyroïdie est l'une des principales causes de surcharge pondérale et d'obésité. De nombreux médecins prescrivent des analyses de sang pour déterminer une hypothyroïdie ou une hyperactivité de la glande. Pour cela, on mesure dans le sang les hormones suivantes : TSH, T3, T4. Toutefois, je me suis rendu compte que ces analyses étaient insuffisantes . En effet, j'ai vu beaucoup de mes patientes et patients qui avaient des taux de T3 et T4 tout à fait normaux, et qui, devant moi, présentaient des extrémités froides, une perte de cheveux, des ongles cassants, striés, des troubles cardiaques, des dépression ou une faiblesse dans la voix pour ne citer que quelques-uns des signes classiques d'une hypothyroïdie.

La deuxième cause la plus courante de la surcharge pondérale concerne une hypoactivité du cortex des glandes surrénales. Ceci peut affecter la production de divers stéroïdes qui sont en rapport avec le métabolisme des glucides, ce qui signifie que les sucres complexes (amidon), de même le glucose sont plus facilement convertis en gras au lieu d'être convenablement métabolisés.

Naturellement, la glande maîtresse, l'hypophyse, peut également être impliquée.

La troisième cause, et la plus populaire, concerne les habitudes alimentaires. Nous sommes dans une société qui adore les saccharides. Ce sont des sucres complexes tels que le saccharose, le dextrose, le maltose et le lactose.

Toutefois, notre organisme ne peut assimiler que les sucres simples: glucose, fructose et, pour les bébés, le galactose.

TOUS les sucres complexes doivent être décomposés en sucres simples avant d'être utilisés comme énergie par les cellules. L'excès est converti et stockés sous forme de glycogène ou de gras. Le régime standard français (mais aussi européen et américain) comprend également une grande quantité de graisses saturées qui, dans un environnement acide, se saturent encore plus. Ce qui les rend non disponibles pour la nutrition et l'énergie des cellules. Cela engendre également la formation de substances "collantes" dans le sang et le système vasculaire: Calculs, plaques d'athérome et agglutination de globules rouges en sont les effets secondaires.

Les féculents, dont les céréales, sont devenues très populaires chez l'Homo sapiens. Les céréales non germées ont une valeur nutritive très faibles et sont acidifiantes, font grossir, sont difficiles à digérer et se transforme en amidon gluant. La raison pour laquelle nous nourrissons notre bétail et nos porcs avec des céréales est pour les engraisser afin de mieux les vendre.

La génétique joue bien entendu un rôle important dans la conscience de notre corps. Chaque cellule de notre organisme est une cellule génétique. Certaines sont plus faibles et d'autres plus fortes. Un affaiblissement des cellules peut conduire à une faiblesse glandulaire (thyroïde, glandes surrénales, pancréas...) qui se transmet ensuite de génération en génération. Ainsi chaque génération devient de plus en plus faible, à moins que quelqu'un ne commence à renforcer ses cellules génétiquement faibles.

LA COMPOSANTE EMOTIONNELLE DU GAIN DE POIDS

Dans notre société, nous sommes devenus extrêmement émotionnels et codépendants - c'est-à-dire faibles émotionnellement et mentalement. Cela a un profond effet sur la surcharge pondérale et l'obésité, puisqu'on nous a appris à substituer les sucreries et les aliments raffinés - les soi-disant aliments de "confort" - à la faiblesse émotionnelle et à la douleur.

Comme l'être humain est frugivore, le goût sucrés satisfait nos besoins biologiques. Toutefois, ces sucres doivent être des sucres simples, et non des sucres complexes qui sont la plupart du temps stockés sous forme de gras.

Si vous désirez changer de vie, passez du temps avec vous-même et apprenez à connaître qui vous êtes véritablement. Nous savons que notre histoire et nos émotions peuvent impacter la prise de poids ou la perte de poids. Toutefois, nous n'avons pas appris à accepter nos émotions seulement à les refouler.

A partir du moment où vous accepter pleinement votre histoire, aussi difficile que cela puisse être, à ce moment là vous êtes en capacité de vous libérez de votre passé et donc des émotions que vous avez pu emmagasiner depuis votre enfance.

Apprenez à apprécier que vous êtes unique en votre genre. Nous venons tous au monde seuls, nous vivons seuls à l'exception de la compagnie de ceux avec qui nous désirons passer du temps, et puis nous mourons seuls. Nous sommes toujours seuls à l'intérieur de nous. Commencez à vous aimer car vous êtes tout ce que vous possédez !

Votre mental est l'outil le plus puissant que vous puissiez utiliser pour créer. La façon dont vous vous percevez dicte votre expérience.

Je peux vous aider à travailler sur vos émotions, sur votre système endocrinien, en particulier la thyroïde et les glandes surrénales. Le bilan naturopathique pour la perte de poids est complet et tient compte de votre histoire personnelle.

Prenez rendez-vous dès à présent: 06 52 39 82 60 ou en cliquant sur ce lien contact

DANGER DES RÉGIMES HYPERPROTEINES

Souvent, pour essayer de perdre du poids, nous essayons les régimes hyperprotéinés. Les régimes hyperprotéinés sont très toxiques pour nous, d'autant plus si ces protéines sont d'origine animale. Votre organisme doit dépenser beaucoup de temps et d'énergie pour décomposer ces structures protéiques en simples acides aminés, afin que votre corps puisse les assimiler.

L'organisme ne peut absolument pas assimiler les structures protéiques. Bien sûr, l'énergie requise pour accomplir cela va entraîner la décomposition des réserves de graisses, l'organisme ayant besoin de toute l'énergie disponible pour accomplir la conversion des protéines.

Les acides aminés sont les matières premières nécessaires à la croissance et à la réparation des tissus. Ils ne sont pas destinés à être utilisés comme carburant de la cellule.

Si nous essayons de brûler des acides aminés comme carburant, au cours de ce processus très gourmand en énergie nous allons affaiblir les tissus et fonctions du foie, du pancréas et des reins. Notre tissu musculaire va également être consommé; nous nous retrouvons affaiblis et souvent nous mourons.

En effet, la protéine est acide et riche en phosphore (azote)et fer qui chassent vos electrolytes, en particulier le calcium. Etant acide, elle provoque l'installation d'un état inflammatoire et la production de mucus dans l'organisme. Ce qui finit par provoquer la mort cellulaire.

Il est donc primordial de comprendre les véritables besoins biologiques de notre corps et les effets dévastateurs des régimes hyperprotéinés. Ces mêmes régimes qui vont provoquer des dégâts au niveau rénal et engendrer une prise de poids rapide dès l'arrêt.

LES SUCRES SIMPLES SONT LA SOLUTION

Les sucres constituent le carburant nécessaire à la vie cellulaire. Cependant, ces sucres doivent être des sucres simples, tels qu'on les trouve dans les fruits et les légumes. Les sucres complexes des céréales, sucres raffinés, produits laitiers, etc. provoquent un stockage de graisse, sont acides et hautement congestionnant.

Une alimentation à base de fruits et légumes crus vous apporte des méga-nutriments, y compris des sucres simples et des acides aminés. Ces aliments vont sabrer votre poids. Cela vous nettoiera et commencera à renforcer votre thyroïde et vos glandes surrénales. Vos glandes contrôlent 100.000 milliards de cellules. Elles affectent votre métabolisme digestif, votre métabolisme des glucides ainsi que celui des lipides, qui déterminent tous votre poids et vos niveaux d'énergie.


ATTENTION toutefois, on ne démarre pas un réglage alimentaire comme celui-ci la fleur au fusil. En effet, nous avons perdu l'habitude d'avoir une alimentation physiologique. De ce fait, le corps va avoir des réactions plus ou moins désagréables selon les individus. C'est pour cette raison que je vous invite à entamer ce processus en étant accompagner d'une personne compétente et pourquoi pas prendre rendez-vous avec un/une naturopathe.

Le naturopathe va, avec vous, construire un plan d'attaque qui entraînera une perte de poids durable. Il prendra compte de tout y compris l'état émotionnel et si besoin, vous invitera a travailler dessus afin de débloquer la perte de poids.

Soyez patients et amusez-vous, partez vers de nouvelles aventures, croquez la vitalité et la santé à pleines dents. Devenez responsable de qui vous êtes, de ce que vous ressentez et de ce que vous souhaitez devenir. Et observez vos kilos fondre comme neige au soleil

#pertedepoids #thyroide #mincirdurablement #alimentationsaine #fatiguechronique #prisedepoids #glandesurrenales #hormonesetprisedepoids

0 vue