Rechercher
  • Marine MIGUET Naturopathe

Endométrioe: Et si en guérir était possible ?

#endométriose #santenaturelle #dardilly #limonest #charbonnièreslesbains #tassin #endo #solutionsnaturelles #guerirendometriose #gyneco #fertilite #infertilite #douleursgyneco #1in10 #guerirdelendometriose #remiseenquestion


Bonjour à tous,


Comme vous le savez, cela fait 4 ans maintenant que j'ai été diagnostiqué #Endogirl #1in10.


Etant biologiste avant d'être Naturopathe, j'ai toujours eu cette passion de comprendre comment les choses fonctionnaient. Le pourquoi du comment, si je puis dire !


Lorsque j'ai été diagnostiqué, j'ai commencé à m'intéressé de prêt à cette pathologie incurable. Et à force de suivre des femmes atteintes de cette pathologie, plus ou moins grave, je me suis rendu compte qu'on avait toutes le même terrain anxieux, perfectionniste etc... La fatigue, les sautes d'humeur qu'on peut attribuer aux variations hormonales, les douleurs... mais si tout ça n'était qu'une conséquence d'un autre aspect ??


J'ai fait des bilans oligoscan sur les clientes atteintes d'endométriose et à chaque fois j'étais interpellé par le rapport K/Na (potassium/Sodium) plutôt bas. Lors d'analyse de sang, on utilise ce ratio pour estimer le fonctionnement des reins. Toutefois, le rein en médecine traditionnelle chinoise est relié à la peur. Au-dessus des reins, nous avons deux petites glandes, les surrénales qui si elles sont fatiguées (ce qui est le cas chez la plupart de nos contemporains Hommes ou Femmes d'ailleurs), le rein filtrera plus au ralenti. Cela ne veux pas dire qu'il a une insuffisance rénale ou autre, simplement, l'énergie ne circulera pas de façon optimale.


J'ai donc continué à investiguer cette piste. Et j'ai découvert effectivement l'influence du système nerveux, des hormones à la fois neurotransmetteur mais pas que et surtout la puissance de notre inconscient, de nos émotions sur notre organisme.


Le lien entre le système glandulaire (toutes les glandes qui fabriquent les hormones: thyroide, pancréas, surrénales, glandes sexuelles...), le système nerveux (incluant aussi les émotions qui sont source de stress, notre histoire inconscientes, le stress du quotidien etc...) et le système immunitaire. Car c'est ce dernier qui nettoie les cellules qui se promènent ailleurs que là où elles devraient être. Sauf que le stress chronique finit par inhiber le système nerveux qui s'affaiblit ! Mais pas que !!


D'un point de vue de la naturopathie ou d'autres approches complémentaires, on cite souvent que le foie est faible dans les cas d'endométriose. Je me suis dit ok! c'est lui qui métabolise les hormones, qui les filtrent et effectivement un foie encrassé faible c'est pas la joie. La solution: utilisé de la phytothérapie les classiques: chardon marie, Lédon du Groenland, Desmodium, artichaut ou des huiles essentielles... ça aide ok, mais ça ne solutionne pas !


On note aussi que l'intestin est perméable ou enflammé (on relève souvent des troubles digestifs, ballonnements qui s'améliore dès qu'on arrête les produits laitiers ou/et le gluten). Oui sauf que là, on se dit aïe aïe aïe, il va falloir que j'arrête de sortir etc... c'est pas une vie. Et je vous comprends ! Maintenant il faut savoir que les hormones influencent notre système digestif au même titre qu'il en fabrique ! Et oui.


Alors qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier...


Alors encore une fois, j'ai suivi mon intuition qui me disait de prendre en considération aussi l'aspect émotionnel et tout ce qui se trame dans l'inconscient qui peuvent devenir source d'anxiété sans même que l'on s'en rende compte et donc à terme... dérégler notre système glandulaire qui va dérégler le système nerveux qui par cascade va dérégler... le système immunitaire et donc laisser les cellules de l'endomètre colonisé des tissus qu'ils ne devraient pas colonisés.


Rajouter à cela une alimentation non adaptée (beaucoup de conservateurs, de produits chimique divers et variés, d'hormones cachés, de sucre, de café) et vous avez le cocktail détonant !


En résumé, l'endométriose repose sur l'axe alimentaire: alimentation anti-inflammatoire - sur l'axe nerveux/emotionnel: faire sortir les émotions refoulées, mettre au jour les parties de soi qu'on ne s'autorise pas à écouter - régénérer l'axe hypophyso-hypothalamique-surrénalien - et l'axe détox.


A ce titre seulement, j'ai supprimé les douleurs, la fatigue, l'irritabilité, problèmes de transit et en allant plus loin, je suis sûr que l'on peut encore plus soutenir les femmes qui souhaitent des enfants et qui sont en parcours de FIV.


Vous êtes atteintes d'endométriose, peu importe où vous habiter en France ou à l'étranger. Vous souhaitez un accompagnement plus global de votre maladie. N'hésitez pas à me contacter.


https://www.naturopathie-lyonouest.fr/rdv-en-ligne-naturopathe

9 vues