LA NATUROPATHIE :

La Naturopathie en questions

1- Qu’est-ce que c’est ?

2- Comment cela fonctionne-t-il ?

3- Qu’est-ce que le principe d’auto-guérison ou force vitale ?

4- Faut-il être malade pour consulter ?

5- Puis je consulter en cas de maladie grave ?

6- Est-ce complémentaire à la médecine ?

7- Pourquoi choisir la médecine complémentaire ?

8- Ai-je besoin de consulter souvent ?

9- Une profession reconnue ?

10- Est-ce remboursé ?

 

1- Qu’est-ce que c’est ?

La naturopathie est une médecine traditionnelle selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) au même titre que la médecine traditionnelle chinoise et la médecine Ayurvédique. Elle puise son savoir dans les fondements même d’Hippocrate, médecin grec du IVème siècle avant J.C., père de la médecine à qui nous devons ce célèbre aphorisme : « Fait de l’aliment ton médicament ».

Cette approche permet de prendre soin de soi en adoptant des règles de vie simples et de bon sens, afin de permettre à l’organisme de faire face aux agressions extérieures et d’optimiser sa forme. Elle se base sur le principe d’auto-guérison ou force vitale de l’organisme.

La naturopathie prend en compte l’individu dans sa globalité : physique, mental, émotionnel et énergétique.

Définition de la santé par l’OMS : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

 

2- Comment cela fonctionne-t-il ?

Le Naturopathe est un éducateur de santé qui vous apprend à mieux vous connaître dans le but de conserver, de retrouver ou d’optimiser son état de santé.

La naturopathie va stimuler la vitalité et travailler sur les déséquilibres afin de tendre vers un état de santé optimal.

Pour cela, le praticien établit un bilan de vitalité lors de la première consultation. Il passe en revue avec vous ce qui se passe dans votre corps au niveau des grands systèmes : Peau, Intestins, Reins, Sommeil, Poumons etc… Il établit votre bilan alimentaire actuel sur une semaine en général.

En fonction de votre motif de consultation et des symptômes décrits, il va mener une véritable enquête pour aller chercher la cause profonde. Les corrections apportées par la suite sont issues des clés d’hygiène de vie 100% naturelles : réglages alimentaires, remise en mouvement du corps, gestion du stress, accompagnement par des plantes et/ou huiles essentielles, massage, accompagnement psychologique, prise de complément nutritionnel naturel….

Le but étant toujours de relancer les grandes fonctions de l’organisme à savoir : élimination, régulation, réparation.

 

3- Qu’est-ce que le principe d’auto-guérison ou force vitale ?

Le principe d’auto-guérison du corps est la capacité de l’organisme à s’auto-réparer à la suite d’une blessure sans que l’individu ne fasse quoique ce soit. Comme si finalement, l’organisme, dans une certaine mesure, avait sa propre intelligence.

Cette force vitale ou principe d’auto-guérison existe sans même que vous y pensiez. Toutefois, lorsque les déséquilibres existent ou s’installent on remarque que l’on cicatrise moins bien, qu’on récupère plus difficilement, qu’une maladie « banale », type rhume ou grippe, dure plus longtemps que d’habitude etc… Cela signifie que la force vitale n’est plus en mesure de tout gérer et qu’il est nécessaire d’intervenir pour la soutenir et la relancer.

 

4- Faut-il être malade pour consulter ?

Non, pas forcément. Il est intéressant de consulter en prévention pour mieux se connaître. Le but étant alors de « repérer » ses points forts et ses points faibles. Dès lors, on peut agir sur son mode de vie et éviter des maladies ou retarder des chronicités.

 

5- Puis je consulter en cas de maladie grave ?

Oui, de nombreuses personnes ayant des maladies graves, consultent en naturopathie pour améliorer leur quotidien. Leurs traitements sont souvent lourds et la naturopathie peut les aider à mieux supporter leurs effets secondaires et à gérer le stress de la situation.

 

 

6- Est-ce complémentaire à la médecine ?

La médecine pose un diagnostic, ce que ne fait pas un naturopathe. Le naturopathe agit sur votre vitalité et stimule les phénomènes naturels de votre corps : l’élimination, la régulation, la réparation. Votre organisme renforce ses défenses et vous gardez votre forme plus longtemps.

La médecine actuelle n’a pas toujours le temps de vous expliquer les raisons du traitement proposé, ou les causes de la chronicité de la maladie pour laquelle vous consultez. Les consultations avec un naturopathe sont plus longues. Un des points forts de la naturopathie est de prendre le temps de vous écouter, de vous expliquer ce que vous vivez et ce qui vous est conseillé.

 

7- Pourquoi choisir la médecine complémentaire ?

La médecine, comme enseigné à l’université, oublie que l’humain est bien plus qu’un ensemble d’organes. Elle se contente de réparer ce qui est cassé et cela ne suffit pas toujours. La médecine complémentaire envisage l’être dans son intégralité : un corps, des pensées, des émotions, une âme.

 

8- Ai-je besoin de consulter souvent ?

Tout dépend du motif de visite. Si des déséquilibres sont installés depuis longtemps, une seule séance ne suffira pas. Modifier ses habitudes de vie prend du temps. Il faut avancer par étapes, afin d’avoir un résultat durable. Deux ou trois visites espacées de quinze jours à trois mois seront sans doute nécessaire et permettront d’ajuster les conseils en fonction de votre évolution, de votre motivation et de votre contexte de vie.

Des visites à chaque changement de saison permettent de travailler à titre préventif. L’objectif est aussi que vous appreniez à vous connaître, et à ajuster ce qui vous correspond en termes d’équilibre de vie.

 

9- Une profession reconnue ?

La naturopathie a été reconnue dès 1997 par le Parlement européen comme médecine non conventionnelle, en même temps que l’ostéopathie, la chiropraxie, la médecine traditionnelle chinoise dont l’acupuncture, la phytothérapie, le shiatsu et la médecine anthroposophique. L’O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé) l’a reconnue en 2001 comme une pratique de médecine traditionnelle, au même titre que la médecine chinoise et l’ayurvéda.

L’organisation professionnelle de la naturopathie se compose d’une Fédération Nationale avec un code de déontologie, d’un regroupement des professionnels (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire) composé uniquement des naturopathes diplômés ayant suivi le cursus de formation imposé. L’annuaire du syndicat de la profession recense les professionnels. L'école EURONATURE dont j’ai suivi l’enseignement, est au cœur de cette organisation professionnelle.

 

10- Est-ce remboursé ?

La sécurité sociale ne prend pas en charge cette médecine non conventionnelle mais beaucoup de mutuelles le font. Elles remboursent les soins dits de médecine douce.

Le plus souvent sous forme de forfaits regroupant des spécialités : ostéopathie, étiopathie, naturopathie, réflexologie… Le naturopathe vous délivre une facture sur demande.

 

 

Revenons quelques années, quelques siècles, voir quelques millénaires auparavant.

 

En lisant ces 3 citations illustrées, vous vous demanderez, pourquoi, à travers diverses époques, il fut déjà évoqué que nous trouverons nos solutions dans la nature.

 

Le but n'est pas de faire un lobbing anti-médecine moderne, mais de nous aider à comprendre quelles ont été les motivations de ces visionnaires, en leur époque, à soulever des questions sur nos habitudes de guérison.